Bon à savoir pour la location saisonnière

location appartement chambre

Ce qu’il faut savoir avant de commencer à louer son appartement sa maison

Vous désirez vous lancer dans la location de votre résidence secondaire ou principale pour la saison ou pour  de courtes périodes, car des revenus complémentaires cela permet de payer les charges et les impôts et de mettre du beurre dans les épinards.

La location saisonnière n’est pas compliquée si on anticipe et que l’on s’organise avant.

Il faut donc se préparer administrativement et logistiquement.

Côté administratif, il faut prévoir agenda, bail de location, état des lieux, photos et texte de petites annonces.

Nos services de conciergerie peuvent prendre en charge le plus contraignant la logistique avec l’accueil de vos locataires les états des lieux, le nettoyage et les petites travaux en cas de pépin nous sommes sur place et vous pouvez compter sur nous. Consultez nos tarifs de conciergerie

Règlementation location saisonnière :

Les locations saisonnières sont soumises à une règlementation spécifique sur le plan juridique, plus souple que les locations nues.

Définition :

La durée, le prix et les conditions du contrat sont donc fixés en toute liberté par les deux parties, un certain nombre de règles doivent toutefois être respectées.

La réservation pour vos locations

Avant de signer le contrat, le propriétaire doit envoyer au candidat à la location un descriptif complet du logement, de son environnement et du mobilier, assorti naturellement des conditions financières de la location.

Il est tout à fait normal de réclamer une avance au moment de la réservation.

Dois- je demander des arrhes ou un acompte

Si le locataire verse des arrhes, il peut renoncer à la location en les abandonnant, le propriétaire peut lui aussi renoncer en remboursant le double de leur montant.

S’il s’agit d’un acompte, en revanche, le contrat est définitif. Si le locataire se désiste, il devra en principe la totalité du prix. Si le propriétaire renonce à louer, le locataire peut lui réclamer des dommages et intérêts.

Si le contrat ne précise rien à ce sujet, les avances sont supposées être des arrhes.

Le contrat ( bail de location saisonnière ):

Le contrat ou la lettre de confirmation doit notamment comporter :

  • Le prix de la location et les éventuelles charges supplémentaires à payer.
  • Sa durée avec les jours et heures de départ et d’arrivée.
  • Le montant du dépôt de garantie.

Équipements indispensables :

Mobilier obligatoire :

Le logement doit être équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante.

Le mobilier doit au moins comprendre les éléments suivants : une literie comprenant couette ou couverture, un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher, des plaques de cuisson, un four ou un four à micro-ondes, un réfrigérateur, une vaisselle nécessaire à la prise des repas, des ustensiles de cuisine, une table et des sièges, des étagères de rangement, des luminaires ainsi que du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

Par contre nous vous conseillons de décorer votre logement avec soin et surtout de manière cohérente en évitant de surcharger de bibelots.